logo Fr en gd en Une

Club politique, République Moderne a pour objet d'ouvrir un dialogue sans exclusive et sans sectarisme avec tous ceux qui souhaitent une véritable alternative républicaine.

Espace politique original où peuvent se rencontrer des citoyens de tous horizons, République Moderne est un lieu de réflexion, de discussion, de débat et de proposition.

République Moderne n'est pas un club « souverainiste » : il est attaché à la souveraineté nationale et à l'indépendance de la France mais ne considère pas notre pays comme la province sécessionniste d'une Europe dont seule la légitimité territoriale serait mise en cause.

Il organise des débats et des rencontres politiques.

Président : Jean-Pierre Chevènement

1ère Vice-présidente : Marie-Françoise Bechtel, ancienne Députée de l’Aisne (2012-2017)

Vice-présidents : Christian Hutin, Député du Nord, Christine Meyer, conseillère municipale de Nantes, Jean-Yves Autexier, ancien parlementaire

Secrétaire générale : Estelle Folest, cadre supérieure

Secrétaire général adjoint : Claude Nicolet, ancien conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais

Trésorier : Gérard Pierre, universitaire

Trésorier adjoint : Marie-Pierre Logelin, professeur

« Il faut créer un mouvement d’idées alternatif qui transcende les sensibilités historiques car on ne sortira pas la France de l’ornière sans cela. Le clivage gauche-droite ne correspond plus à la réalité depuis que la droite, tournant le dos au gaullisme, et la gauche, au projet de transformation sociale d’où est tirée sa légitimité, se sont retrouvées sur un projet soi-disant européen mais profondément régressif. On en voit aujourd’hui les résultats. Ce qui est en jeu c’est le redressement de la construction européenne à partir de ses nations et sur la base d’un projet « d’Europe européenne », pour reprendre l’expression du général de Gaulle. »
Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Parisien, 15 juin 2015

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0